A beautiful and mysterious destination : discover Uzbekistan with Nuriddin.

Hello everyone !

Today we decided to dedicate our article to Uzbekistan and one of its tour guides, Nuriddin.

Uzbekistan is one of the largest countries in Central Asia. Historically it has been an incredible historic crossroads, the country experienced the influence of its neighbors over the centuries (Persians, Greeks, Arabs, Mongols and Russians), which explains its incredible cultural wealth and the wide variety of its architectural heritage. Uzbekistan was a key step of the ancient Great Silk Road between Asia and Europe, including the magnificent Samarkand as a hub of this trade. It is, moreover, one of the oldest inhabited cities in the world and it was one of the largest in Asia. The city is still beautiful and very rich in historical monuments , that is why she was proclaimed in 2001 Crossroads of Cultures and World Heritage Site by UNESCO. You can discover the particular monumental complexes dedicated to the princess Bibi Khanum or the Madrasa of the Prince astronomer Ulug Beg.

The landscapes of the country are extremely varied, from desert plains punctuated by ponds and oasis to mountains or lush agricultural areas, landscapes that will delight lovers of trekking. Its climate is continental, dry and really varied.

If you decide to discover this beautiful country, Nuriddin Mahkamboyev is one of the official guides of Uzbekistan, with whom we have had the chance to speak, and he will be happy to make you discover its history, its culture and its people.

Nuriddin guide 02

How did you get the desire to become a guide?

During my studies in the University of langues of the world of Tachkent , in the faculty of French Litterature, someone I have known worked in a French school in Tachkent and thanks to him I met a lot of French people who helped me to improve my vocabulary. Once he asked me to guide a family for 2 days in Tachkent. That was my first job as a guide, I had no experience and didn’t know the work. I told what I knew, our history, our culture, the way of life of the population, our celebrations, etc. During this excursion I saw joy, surprise in the eyes of the customers, and looking the monuments they said “magnificent”, “splendid”, “amazing”. I was really pleased and it gave me the passion for this profession. So I decided to become an official guide. I followed a double training of tour operating and guide from the Ministry of Tourism and pass the certifications. Since 2012, I have worked in the tourism field and from this, I have traveled many times in my whole country, from east to west and form north to south.

What are according to you the principal qualities and skills that a guide has to master nowadays?

I think that a guide have to be sociable, communicating, receptive… and resourceful! You have to adapt your visit to the tourists and find a solution in any case to satisfy the travelers. The guide has to know everything, especially history and culture of his country. We can say that the guide is a “living encyclopedia”. We say “a tour guide is better than a book”. It’s because the guide knows a lot of different fields.

How and why did you choose these themes of visit?

In each programme there is an overview of history and culture of my country, even for a trekking or a honeymoon. Because Uzbekistan is located on the Great Silk Road which left its historical and cultural print, whose my country really wants to highlight.

What is your best memory as a guide?

I remember a Swiss couple with whom I talked about literature, and they asked me if I read novels in french. I recently finished the crime novel “Alex” of Pierre Lemaître and I loved it. The woman, very surprised, said : “Is that true? He is my favourite author and I love this book ”. At the end of the travel, she offered me the novel “Sacrifice” of the same author. A excellent memory of travel ! After their return in Switzerland she sent me all the other novels of Pierre Lemaître.

What is your relationship with the new technologies as a guide (smartphone, internet)? What are the effects on your quotidian life?

These new technologies are now necessary, I use them everyday. I use Internet to see news, enrich my knowledge. I use my tablet to show the old pictures of Uzbekistan to my customers. I share my excursions on the social networks. These technologies facilitate the internal communications with my team and also with my customers.

How do you see the future ?

I really believe in the development of tourism in my country. So I have decided to create my own agency and to present my country to the world. We have many touristic ressources, historical places, natural preserves and a sincere hospitality which surprise and delight the travelers. We can organize all kinds of travel : cultural, historical or architectural discovery, trekking, rafting and rural travel.

What do you think about the retentions exercized on the revenue of guides ?

In our country there is a tourist season, from march to november. I work as a guide during the season and, during the low season, I work as tour operator in RegistonTravel, incoming travel agency. So I guide only the customers of RegistonTravel and I don’t work for other agencies. I don’t truly have an opinion on he retentions.

What could be done to improve your quotidian life as a guide ?

The continuous improvement of the knowledge of guides is a central concern of the education center of the Ministry of Tourism. During the low season, the center organizes lessons and training sessions. There are meetings with architects, historians and scientists. I think that all of us have the possibility to improve ourself and reinforce our knowledge.

 

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui nous avons décidé de consacrer notre article à l’Ouzbékistan et l’un de ses guides, Nuriddin.

L’Ouzbékistan est l’un des plus grands pays d’Asie centrale. Depuis toujours il a constitué un incroyable carrefour historique, le pays ayant connu l’influence de ses voisins au fil des siècles (Perses, Grecs, Arabes, Mongols ou Russes), ce qui explique sont incroyable richesse culturelle et la variété immense de son patrimoine architectural. L’Ouzbékistan a été une étape clé de l’antique Grande Route de la Soie entre l’Asie et l’Europe, avec notamment la magnifique Samarcande comme plaque tournante de ce commerce. Elle constitue, par ailleurs, l’une des plus anciennes villes habitées du monde et fût l’une des plus grandes d’Asie. La ville est aujourd’hui encore très riche en monuments historiques et si belle qu’elle a été proclamée en 2001 carrefour de cultures et site du patrimoine mondial par l’UNESCO. Vous pourrez y découvrir notamment les ensembles monumentaux dédiés à la princesse Bibi Khanoum ou encore la Médersa du prince-astronome Ulug Beg.

Les paysages du pays sont extrêmement variés, allant de plaines désertiques ponctués  de bassins et d’oasis à des montagnes ou des zones agricoles verdoyantes, paysages qui raviront les amoureux de trekking. Son climat est de type continental, sec et très contrasté.

Si vous décidez de découvrir ce pays magnifique, Nuriddin Mahkamboyev est l’un des guides officiels d’Ouzbékistan, avec qui nous avons eu la chance de parler, et il se fera une joie de vous faire découvrir son histoire, sa culture et ses habitants.

Comment vous est venue l’envie d’exercer comme guide ?

Pendant mes études à l’Université des langues du monde de Tachkent, dans la faculté des lettres françaises, une de mes connaissances travaillait dans une école française à Tachkent et grâce à lui je rencontrais  souvent des Français qui m’aidaient améliorer mon vocabulaire. Une fois il m’a demandé de guider une famille durant 2 jours à Tachkent. C’était mon premier travail de guide, je n’avais pas d’expérience, je ne connaissais pas  beaucoup de choses. J’ai raconté ce que je connaissais, notre histoire, notre culture, le mode de vie de la population, nos fêtes, etc. Pendant cette excursion j’ai vu de la joie, de l’étonnement dans les yeux des clients, et en regardant les monuments ils disaient des mots tels que « magnifique », « splendide », « superbe ». Ça m’a réellement fait plaisir et cela m’a insufflé la passion pour ce métier. J’ai donc décidé de devenir guide officiel. J’ai suivi une double formation de tour operating et de guide auprès du Ministère du Tourisme pour laquelle j’ai obtenu les certificats d’exercice. J’ai commencé à travailler dans le domaine de tourisme en 2012 et, depuis, j’ai parcouru tout mon pays, de nombreuses fois, de l’est à l’ouest, du nord au sud.

Quelles sont les principales qualités et compétences que doit avoir un guide selon vous ?

Je pense que le guide doit être sociable, communiquant, à l’écoute…et débrouillard. Il faut savoir s’adapter au rythme des touristes et il faut savoir trouver une solution dans n’importe quel cas pour contenter les voyageurs. Le guide doit tout connaître, surtout l’histoire et la culture de son pays. On peut dire qu’il est comme une encyclopédie vivante. On dit : « Le guide est mieux qu’un livre ». C’est parce que le guide connaît différents domaines.

Comment et pourquoi avez-vous choisi ces thèmes de visite ?

Dans chacun de nos programmes il y a un panorama de l’histoire et de la culture de mon pays, même pour un voyage de trekking ou un voyage de noce. Parce que l’Ouzbékistan se trouve sur la Grande route de la Soie qui a laissé son empreinte historique et cultuelle dont mon pays a à cœur de mettre en avant.

Quel est votre meilleur souvenir en tant que guide ?

Je me souviens d’un couple de suisse avec qui je discutais de littérature, ils m’ont demandé si je lisais des romans en français. J’avais récemment terminé le roman policier « Alex » de Pierre Lemaitre que j’avais adoré. La dame très surprise m’a dit : « C’est vrai? C’est mon auteur préféré et j’adore ce livre ». A la fin de voyage, elle m’a offert le roman « Sacrifice » du même auteur. Un excellent souvenir de voyage ! Après leur retour en Suisse elle m’a encore envoyé tous les autres romans de Pierre Lemaitre.

Quels sont vos rapports avec les nouvelles technologies en tant que guide (smartphone, Internet) ? Quels sont les effets sur votre quotidien ?

Ces nouvelles technologies sont désormais nécessaires, je les utilise chaque jour. J’utilise internet pour avoir des nouvelles, enrichir mes connaissances. J’utilise ma tablette pour montrer les anciennes photos de l’Ouzbékistan à mes clients. Je partage mes excursions sur les réseaux sociaux. Ces technologies facilitent les communications en interne avec mon équipe mais aussi avec mes clients.

Comment envisagez-vous l’avenir ?

Je crois fortement au développement du tourisme dans mon pays. J’ai donc décidé de créer ma propre agence et présenter mon pays au monde. Nous avons plein de ressources touristiques, les lieux historique, des sites naturels préservés et une hospitalité sincère qui étonne et ravit les voyageurs. On peut organiser tous types de voyages : découverte culturelle, historique, architecturale, trekking, rafting et voyages ruraux.

Que pensez-vous des marges retenues sur les revenus des guides ?

Chez nous il existe des saisons touristiques, de mars à novembre, je travaille comme guide pendant la saison et, hors saison, je travaille comme tour operateur chez RegistonTravel, agence de voyage réceptive.  Donc je ne guide que les clients de RegistonTravel et je ne travaille pas pour les autres agences. Je n’ai pas vraiment d’avis sur les marges retenues.

Qu’est-ce qui pourrait être fait pour améliorer votre quotidien en tant que guide ?

L’amélioration des connaissances des guides est une à préoccupation majeure du centre d’éducation du Ministre de tourisme. Pendant la saison basse, le centre organise des cours et séminaires. Il y a des rencontres avec les architectes, historiens, et scientifiques. Je pense que nous avons tous la possibilité de s’améliorer et renforcer nos connaissances.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s